Tai-chi

lundi 10h00-11h15
mardi 19h30-21h00
Horaires
lundi
10h00-11h15
mardi
19h30-21h00​
Tarifs 2019/2020
cotisation annuelle 1 cours 155€
(cours 150 + association / assurance 5)
cotisation annuelle 2 cours 205€
(cours 200 + association / assurance 5)
Pour toute inscription à partir de janvier (règlement en 1 seule fois), un prorata sera effectué selon le nombre de mois restant (tout mois démarré sera compté quel que soit la date d'inscription)
Possibilité de régler l'année en 2 chèques
au nom de association arts martiaux, culture japonaise et bien-être Wambrechies et espèces
1ère séance découverte gratuite
 
Documents
+ certificat médical obligatoire
+ documents d'inscription sur place
Votre intervenant
TAI-CHI
Jean-Claude Roger
> diplomée Fédération tai-chi
> Enseignant semi-professionnel
> + de 30 ans de pratique et 15 ans d'enseignement.
>www.
> 06 08 12 22 45
Qu'est-ce que le Tai-chi-chuan ?
Le tai chi est un art martial chinois dit "interne", souvent reduit a une gymnastiaue de sante.
Les origines du tai-chi-chuan sont encore mal connues et sources de nombreuses controverses.
Une des règles du tai-chi-chuan est le relâchement song (鬆). Ce relâchement garantit la fluidité des mouvements et leur coordination. Une fois la relaxation song installée, le pratiquant va développer le pengjing, force interne consistant à relier chaque partie du corps en restant relaxé.
 
Selon un dicton : « Une partie bouge, tout le corps bouge ; une partie s'arrête, tout le corps s'arrête ». 
 
Plus simplement, le tai-chi-chuan contrôle les mouvements en exerçant des forces tangentielles ou de rotation.
Le tai-chi-chuan porte une attention particulière à l'enracinement. L'énergie doit aussi s'élancer des « racines » que constituent les pieds, puisque ce sont généralement eux qui, dans la majorité des cas, vont amorcer le coup que transmettra la main, ou tout autre partie frappante.
Le tai-chi-chuan peut aussi être vu comme un qigong. Il implique un travail sur le souffle et non sur la force brute. C'est pourquoi l'entraînement est tout d'abord exécuté lentement pour sentir les flux du souffle. Le centre de gravité et la respiration doivent être amenés au niveau de l'abdomen.
Contacter Jean-Claude